Photo 2019.jpg

Bienvenue

Blog de la Borie du Chevrier, chambres B&B en Périgord

 Ce blog est un outil moderne de communication pour tous ceux qui sont passionnés par l'accueil et le partage, en ouvrant leurs maisons d'hôtes, B&B aux voyageurs du monde entier. Il sera une source d'informations, de conseils, de recettes personnelles, explorez le, peut être, la Borie du Chevrier-le blog vous aidera à réaliser votre passion!

 
 
 

Contact

Lieu-dit, 24440 Sainte-Croix, France

05 53 73 57 88

Untitled
 
Rechercher
  • Christine

Un dessert du Moyen-âge: les OUBLIES

Revoir Monpazier parée de magnifiques décors lui redonnant son image moyenâgeuse, à l'occasion du tournage du film de Ridley Scott, m'a donné l'envie de refaire ces pâtisseries oubliées!! Celles qui s'appelaient (au nom prédestiné!) les "Oublies" ( sans accent sur le "e")

Sorte de gaufres qui étaient une pâtisserie populaire, vendues par les "oublieurs" près des églises, lors des fêtes, des marchés, et dans les rues à la nuit tombée.

Au moyen-âge, pas de gaufrier mais des "oubloyers", qui en faisaient un véritable métier!!

Je n'ai pas la prétention de l'oubloyeur et faute d'avoir leur fers ornés, j'en ai réalisé grâce à un gaufrier moderne. Croyez moi cette gaufre légère, croustillante et parfumée mérite de ne pas être......oubliée!!

Je vous en donne la recette:

125 g de farine de blé (celle du moulin le plus proche bien sur!)

75 g de sucre en poudre (peut être remplacé par du miel ou de la mélasse pour être plus époque)

20 cl de vin blanc liquoreux (un Sauterne, un Monbazillac, un Ste Croix du Mont (faut ce qui faut!!)

2 oeufs

huile et sucre glace


Dans un saladier, mélanger les œufs et le sucre jusqu'à l'obtention d'un mélange mousseux, ajouter la farine et le vin.

Fouetter jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène et lisse, sans grumeaux.

Laisser reposer une heure.

Huiler le gaufrier, verser une louche de pâte dans le gaufrier chaud, le refermer et cuire jusqu'à coloration de la gaufre.

Saupoudrer de sucre glace.


Et comme écrivait Maurice Druon dans "les Rois Maudits":

"Chaudes, chaudes les oublies ! Tout le monde n’en aura pas. Allez, bourgeois, mangez ! Chaudes les oublies ! » criait le marchand qui s’agitait derrière un fourneau en plein air."

les Oublies du Moyen-âge

05 53 73 57 88

©2019 par La Borie du Chevrier - Le Blog. Créé avec Wix.com